Choisir la batterie d'un vélo électrique

Choisir la batterie d'un vélo électrique

La batterie est un des éléments les plus importants sur un vélo électrique.

Même si bien évidemment chaque composant d’un vélo électrique a son importance, il faut bien convenir que la batterie en est l’élément central. Elle octroie ainsi la puissance nécessaire pour l’assistance au pédalage et détermine également l’autonomie de ladite assistance.

Plus simplement, la batterie constitue à elle seule de 30 à 50 % du prix global d’un VAE, en fonction de la technologie choisie et de ses performances. Il est donc primordial de bien s’attacher à en connaître les tenants et aboutissants avant de finaliser son choix.

A ce jour, il existe quatre principales technologies de batteries sur le marché (plomb, Ni-Mh, Li-Ion et Li-Po). Leurs performances diffèrent et présentent chacune des avantages ou des inconvénients :

  • Batterie au Plomb : Plus lourdes mais moins chères à l’achat, les batteries au plomb tendent à disparaître même si elles demeurent sur les modèles d’entrée de gamme. Si leurs performances sont acceptables, elles pêchent par contre par un déchargement intempestif et par une sensibilité au froid, sans parler de la difficulté de les recycler après une durée de vie de 300 à 400 cycles de charge.
  • Batterie Ni-Mh : Deux fois plus légères que celles au plomb, les batteries Ni-Mh (Nickel-hydrure métallique) présentent l’avantage d’une faible sensibilité à l’effet mémoire ainsi qu’une grande facilité à être recyclées. Cependant, elles ne supportent pas la surcharge, s’auto-déchargent et nécessitent de plus un chargeur spécifique. Leur durée de vie avoisine les 500 cycles de charge.
  • Batterie Li-Ion (Lithium-Ion) : Ce sont actuellement les batteries les plus utilisées sur le marché. Il faut dire que leurs avantages sont nombreux : deux fois plus légères que celles au plomb, pas d’effet mémoire, performances optimales et recyclage aisé, sans oublier une durée de vie de 600 à 1200 cycles suivant les modèles.
  • Batterie Li-Po (Lithium-Polymère) : Dernières arrivées sur le marché et donc un peu plus chère, elles sont en revanche cinq fois plus légères que leurs homologues à plomb et 2,5 fois moins lourdes que les Ni-Mh et Li-Ion. Elles ne sont pas en outre pas sensibles à l’effet mémoire et affichent des performances équivalentes aux Li-Ion pour une durée de vie de 600 à 1500 cycles de charge.